Le pays de Saint Félicien

Le Pays de Saint-Félicien a des ressources qu’il est judicieux de bien repérér et de valoriser. Nous avons une certaine qualité de produits, de paysages, et d’accueil. Celle-ci s’adresse aussi bien aux visiteurs qu’aux porteurs de projet. Notre situation géographique est un atout : à la fois proche de la vallée européenne du Rhône et suffisamment à l’intérieur pour faire vivre nos spécificités.

Des paysages de moyenne montagne avec leur équilibre entre les prairies, les cultures, les forêts, des villages et leurs habitats dispersés. La présence d’un Espace Naturel Sensible autour des rivières, notamment de la Daronne, indique une biodiversité, végétale et animale, au croisement de zones climatiques (méditerranéenne, continentale, océanique)…

Des produits paysans et artisanaux qui combinent fromages (chèvre, vache, brebis), fruits, jus de fruits, légumes et leurs chutneys, viandes et charcuteries… potiers, vanniers, ébenistes répondent aux maçons habiles à la rénovation de mayisons paysannes dont l’architecture de pierre est de grande qualité et d’esthétique élevée.

Une qualité de l’accueil chez les commerçants comme chez les hébergeurs qui est notée par nombre de visiteurs.

En énumérant des produits, nous exprimons des savoir-faire : paysans, artisanaux, de table ou sociaux…

Sans oublier le patrimoine linguistique dont la dénomination de « patois » ne doit pas cacher la richesse quant à la représentation du monde et la précision qu’elle exprime.

 

 

C’est sur cette spécificité de notre territoire qu’il est pertinent d’agir. Nous pourrions dire que le développement économique et social de notre territoire passe par la production d’une valeur ajoutée locale, par le croisement des initiatives de ses habitants dans leurs métiers divers. Elle peut être basée sur la synergie entre leurs produits par la constitution dun « panier de biens et de services » spécifique du Pays de Saint-Félicien. La constition de ce panier peut permettre la valorisation croisée de ses produits entre eux, et par la valorisation conjointe du territoire, de ses savoir-faire, et de ses paysages.

Dans la mondialisation actuelle et les difficultés qui lui sont associées sous le nom de « crise », nous pouvons développer une spécificité à valeur économique, sociale, et écologique : les terroirs ne sont pas incompatibles avec la mondialisation, ils en sont peut-être une opportunité qui ouvre le champ des possibles…

Par une entrée plutôt agricole et artisanale, l’association « Terroir Pays de Saint-Félicien » peut participer à ce projet global de développement, en être une des étapes par la rencontre des acteurs locaux dans leur diversité en interaction entre eux dans la panier et dans une visibilité du territoire pour ses habitants comme pour les visiteurs, hôtes ou consommateurs.

carte-map

Le Pays de Saint-Félicien s’étend sur 7 communes : Arlebosc, Bozas, Colombier-le-Vieux, Pailharès, Saint-Félicien, Saint-Victor, et Vaudevant.